INSPIRATION,  Mes Ecrits

ANNONCE OFFICIELLE : ma nouvelle « Rien ne sera jamais plus comme avant… » sort le 1er décembre

Chère Harmonie,

Ça y est, nous y sommes (et coïncidence ? c’est le 100ème article du blog) ! Je peux enfin l’annoncer ! Ma nouvelle sur le deuil périnatal (en particulier les arrêts naturels de grossesse durant le 1er trimestre appelé généralement fausse couche) dont je te parle depuis un petit moment est enfin disponible GRATUITEMENT sur toutes les plateformes de téléchargement.

Où la trouver ?

Elle est en précommande encore aujourd’hui sur :

Et dès demain, le 1er décembre, jour de sa sortie officielle, elle sera téléchargeable GRATUITEMENT sur :

De quoi parle cette nouvelle ? Voici son résumé !

Rien n’est plus intime qu’une grossesse. Mais lorsque celle-ci s’interrompt, lorsqu’on perd son enfant tant attendu, tout s’effondre autour de nous. L’existence des futurs parents en est bouleversée à jamais. L’épreuve de cette perte se révèle aussi douloureuse que taboue. S’ouvre alors une autre dimension, dans laquelle la souffrance est quotidienne et où l’ignorance et l’incompréhension des autres nous plongent dans une profonde solitude. Comment faire le deuil de ce qui aurait pu être quand on ne peut l’évoquer ? Comment aller de l’avant et accepter ses émotions quand l’importance et l’impact de ce drame sont minimisés par le reste du monde ? Comment continuer avec la crainte que cela se reproduise ? Comment surmonter cet indicible chagrin qui nous ronge ?

Avec toute la bienveillance et la sincérité qui la caractérise, Ellega nous livre un récit poignant inspiré de sa propre histoire dans l’espoir de libérer la parole autour du deuil périnatal.

Un petit extrait pour la route

Quelques premiers avis pour vous décider à foncer la télécharger

@parcoursdecombattante (merci Lolita pour ton retour) :

Avis sur booknode de @Emeline_lectures (Merci Emeline) :

Pourquoi je l’ai écrite ?

La réponse est assez simple. Tout d’abord, j’en avais besoin ! Je me sentais bloquée dans ma créativité littéraire depuis la perte de mon premier enfant et il m’apparaissait nécessaire d’en parler. D’une part, pour rendre réel, donner une existence à mes bébés envolés, mais aussi, car j’ai découvert avec ce drame l’immense tabou qu’est le deuil périnatal. 

Durant ces 4 dernières années, j’ai eu besoin de lire le vécu d’autres femmes, et moi aussi, j’ai eu envie de briser ce tabou à ma manière et à ma petite échelle en écrivant cette nouvelle. Elle ne reflète pas à 100 % la réalité de mon histoire, mais en est très très fortement inspirée. J’ai voulu changer certaines choses pour préserver l’anonymat des personnes, mais aussi pour que cela colle aux expériences d’autres femmes. 

J’espère vraiment que cette nouvelle pourra aider les personnes qui vivent un deuil périnatal et se sentent seules et perdues. Mais je souhaite aussi qu’elle ouvre les yeux, sensibilise toutes celles qui ne savent pas que ça existe et qui disent des mots malheureux par méconnaissance. Je voudrais que personnes ne vivent ça, mais on sait aujourd’hui qu’une femme sur quatre sera confrontée dans sa vie à ce drame au moins une fois. Alors, c’est important de savoir ce que c’est, même si tout de suite, on ne sent pas concernée. En effet, vous risquez peut-être un jour de vivre ce drame vous aussi et je tiens à ce que vous trouviez plus facilement que moi les ressources pour vous relever. 

Je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres, ce n’est pas vrai et j’aurais aimé savoir ce que c’était. J‘aurais aimé qu’on me dise que j’avais le droit d’être triste, que oui c’était dur, injuste et cruel. J’avais besoin qu’on me serre fort sans me dire d’arrêter de pleurer ou de passer à autre chose et je souhaite que cette nouvelle fasse cet effet là à ses lecteurs.

Je n’imaginais pas que mon premier récit publié parlerait de ma vie en filigrane, moi qui ait toujours rêvé de faire rêver avec mes univers fantastiques et des aventures folles… La vie est souvent surprenante et je la prends ainsi. J’espère que mes prochains écrits seront purement fictionnels et en attendant, je vous souhaite une belle lecture ! 

Ellega

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.