• INSPIRATION,  Mes Ecrits

    Bilan créatif juillet 2020

    Chère Harmonie, Le mois de juillet arrive à son terme alors que j’écris ce petit bilan. J’étais partie sur les chapeaux de roues au début du mois, mais le rythme s’est nettement ralenti les deux dernières semaines. Je ne vous donnerais pas d’excuses, car je n’en ai pas, il y a des raisons à ce ralentissement créatif, mais peu importe. J’ai tout de même un certains nombres de choses à vous partager : L’avancement concernant l’auto-édition de ma nouvelle sur le deuil périnatal J’ai commencé ce mois de juillet par faire une liste à l’aide de mes amies autrices (surtout Iléana) dont je vous parlais déjà dans le dernier bilan pour l’auto édition de ma nouvelle sur le…

  • Mes Ecrits

    Bilan créatif – Juin 2020

    Chère Harmonie, Il était vraiment temps que je t’écrive à propos de mes projets créatifs. Car ce blog est bien sûr un de mes projets créatifs constants, mais j’en ai bien d’autre. La création et la créativité sont des choses essentielles dans ma vie, je m’en rend compte de plus en plus chaque jour. Sans cet élan de vie (car création et vie, c’est du pareil au même), tout est bien fade à mon goût. Alors, je lance ce rendez-vous (qui sera mensuel, menstruel ou lunaire en fonction de ce que je déciderais) entre toi et moi. A chacun d’eux, je te parlerai de mes projets créatifs et leur avancée. L’écriture Mon premier roman en réécriture complète Pour cette première lettre, je viens, bien…

  • BIENVEILLANCE,  EQUILIBRE / EQUITE,  ETHIQUE / PARTAGE,  INSPIRATION,  MAGIE,  Mes Ecrits,  RESPECT,  SIMPLICITE / NATUREL,  SPIRITUALITE

    Le Féminin sauvage dans mon coeur

    Chère Harmonie, je voulais te partager ici le texte que j’ai écris pour Ouitch sur le Féminin Sauvage… J’espère que la louve en toi se mettra à courir à sa lecture ! Il est tard et tu ressens des douleurs dans ton corps. Tu fermes les yeux et respires à fond. Tu le sens dans le creux de ton ventre se contracter lentement. Si petit et pourtant si puissant. Le sang commence à couler. Elles arrivent. Tu lèves les yeux vers le ciel et distingues à travers les volutes cotonneuses l’astre iridescent. Son fin croissant réapparaissait ce soir. Tu poses tes mains de part et d’autre de ton nombril et…