MAGIE,  SPIRITUALITE

Tarologie et Imbolc

Chère Harmonie,

Je continue sur le thème de l’intuition et de cette idée de magie. Je t’ai parlé dans ma lettre précédente des différentes méthodes pour se connecter à son intuition. L’une d’elles est les cartes. Et je vais te parler du tarot cette fois.

Le tarot est pour moi l’étape suivante en ce qui concerne le tirage de carte. Il nécessite une plus grande maîtrise à mon sens de ce 3ème œil. Si pour les oracles, il faut se laisser guider par l’intuition pour choisir la carte, ensuite les explications allant avec la carte nous pré mâche le travail. Certes, il faut parfois trier les informations données pour ne prendre que ce qui nous parle, mais le tarot nécessite d’entrer davantage en soi.

Le tarot en revanche qu’ils soient de Marseille ou de rider waite demande une connaissance (plus ou moins approfondie selon son ressenti) des arcanes. En effet, s’il y a pour certain un livret d’accompagnement tout de même, les lames du tarot parlent à travers des archétypes. La tarologie permet donc une plus grande liberté d’interprétation et d’appropriation de son jeu.

On pourrait bien sûr se lancer dans la lecture de tirage sans formation en se laissant simplement guidé par ce que les images nous disent (dans ce cas, je conseille plutôt les tarots de type rider waite plus illustré). Personnellement, j’ai choisi de suivre deux formations sur le sujet, car mon côté rationnel et mon mental prend encore trop le dessus et j’avais des craintes de ne pas savoir faire.

Si cela t’intéresse, j’ai suivi la formation de Hélène Huc et celle de Margot Robert Winterhalter. Respectivement, sur les arcanes majeurs du tarot de Marseille et une sur le tarot intuitif avec des cartes, type rider waite.

Ce que j’aime dans le tarot, c’est qu’il permet d’ouvrir plus largement les possibilités de question. En effet, avec les oracles, les réponses qu’on reçoit sont tout de même limité au domaine de celui-ci. S’il s’agit d’un oracle sur la créativité, il va être difficile d’obtenir des réponses sur des domaines plus terre-à-terre par exemple. Avec le tarot, il n’y a pas de limite.

D’un point de vue historique, il est aussi intéressant de se plonger dans les origines du Tarot et elles m’ont ouvertes des pistes de réflexion intéressante. Mais ce n’est pas le sujet du jour. Revenons-en à nos cartes.

Comme pour les oracles, il s’agit de poser une question ouverte : comment, en quoi, pourquoi, de quelle façon, que dois-je retenir de… On peut aussi poser des questions fermées en réalisant des tirages à plusieurs cartes. Vous en trouverez plein en cherchant sur la toile. Personnellement, j’aime assez les tirages en 3 cartes, car on peut alors interpréter les cartes selon différents angles.

Par exemple :


Avec un seul tirage, on peut ainsi étudier la question de pleins de façon différente.

L’autre différence entre les tarots et les oracles, c’est que les oracles suivent un système prédéterminé. En effet, un tarot se compose toujours de 78 cartes dont 22 arcanes majeurs et 56 arcanes mineurs.

Les 22 arcanes majeurs sont numérotés de 1 à 21 plus une carte non numérotée qui peut-être à la fois la 22ème ou la numéro 0. Ces cartes représentent des archétypes tels que la lune, le diable ou encore le pendu. Les 56 arcanes mineurs sont répartis en quatre suites, comme les jeux de cartes traditionnels. On a la suite des deniers qui sont liés à l’élément terre et donc au matériel. On a ensuite les bâtons, liés au feu et donc la passion au sens large. Viennent les coupes et l’élément eau représentant les émotions. Enfin, nous avons les épées, élément air avec tout ce qui a attrait à l’esprit. Dans chaque suite, on a des cartes numérotés de 1 à 10 puis valet, cavalier, reine et roi.

Chaque carte a ses côtés positifs tout comme des côtés négatifs et on a des clés de lecture qui viennent de la numérologie, comme des clés de lecture liées aux éléments, aux archétypes et tout simplement aux images. On peut étudier son profil tarologique en calculant son référentiel de naissance par exemple et s’aider dans sa vie. On peut aussi déterminer sa carte référente en fonction de son âge, de son signe astrologique ou son ascendant pour apprendre à se connaître… Bref, c’est un très bel outil.

Un outil puissant, mais un peu délicat à aborder au début. Il s’agit simplement de s’entraîner. D’essayer, de mélanger, tirer et interpréter les cartes encore et encore… Et parfois, en lisant un tirage, un frisson te parcourra et les larmes te monteront aux yeux… Alors, tu sauras que tu as compris !

Je continue donc de mon côté à m’entraîner et si en me lisant, tu as envie que je te fasse un tirage, ce serait avec plaisir, car cela me permettrait de développer mon intuition. J’attends donc des questions, sachant que je préfère éviter la voyance.

Pour finir cette lettre, Harmonie, je voudrais attirer ton attention sur la date à laquelle je t’écris. Nous sommes le 3 février, par conséquent, hier était le 2. Or, le 2 correspond à la fête païenne Imbolc. Dans notre calendrier, on parle de la chandeleur (étrange, non qu’encore une fois une fête religieuse correspond au calendrier païen?). 

Imbolc est la célébration du réveil de la terre. Elle célèbre la lumière qui ne fait qu’augmenter depuis le solstice d’hiver.

À cette occasion, il me paraît intéressant de poser/coucher sur le papier, les projets, ces graines qui sommeillent à l’intérieur de toi depuis de trop nombreux hivers. Ces graines qui ne demandent qu’à germer au premier rayon de lumière que tu laisseras arriver jusqu’à elles. 

Choisis-en une ou deux. 

Puis liste les petites actions que tu pourrais faire pour les faire germer ce printemps. 

Si tu as besoin d’aide pour t’aiguiller, un tirage pourra peut-être te guider ?

Ellega

2 commentaires

  • PAPILLAUD

    Bonjour
    Je viens de tomber sur ton texte, très intéressant
    Moi aussi j’aime le tarot, complètement débutante mais tellement passionnant.
    Si tu veux je peux te demander de me faire un tirage et de demande mon avenir professionnel
    Merci d’avance

    • Ellega

      Bonjour, je veux bien essayer, mais il me faudrait quelques informations de ta part, ton nom et prénom, ton âge 🙂 tu peux m’envoyer un mail si tu le souhaites !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.