EQUILIBRE / EQUITE,  MAGIE,  SPIRITUALITE

Ciel ! J’ai eu envie de me marier, mais quelle mouche m’a piquée ? – Prologue

Chère Harmonie,

Ceux qui me suivent sur Instagram le savaient, mais mon chéri et moi nous sommes mariés fin août 2019 (je précise l’année au cas où quelqu’un lirait cette lettre dans longtemps ^^.).  Mais vous qui me lisez ou m’écoutez ici ou sur les réseaux sociaux ne savez sans doute pas (en tout cas pas tous) que le mariage ne m’a jamais attiré. Mais ça, c’était avant ! (toute référence à une publicité est purement fortuite.)  

En effet, me marier ne m’a jamais fait rêver. Probablement, car dans ma famille, le mariage n’est pas quelque chose de répandu (et certainement pas obligatoire, pas une étape à franchir pour avancer dans sa vie) ou alors de façon tardive. En effet, les mariages dans ma famille n’ont soit jamais eu lieu soit après des dizaines (voir plusieurs dizaines) d’années de vie communes et des enfants déjà adultes. Et quand mariage, il y a eu, c’est souvent, plus pour des raisons pragmatiques que romantiques. 

Par exemple, mes parents ne se sont mariés qu’il y a 10 ans et ce sont les seuls qui, pour leur mariage tardif, ont fait un « grand » mariage. J’avais du coup vu le stress qui résulte une telle organisation et franchement, je trouvais que c’était beaucoup de travail pour une seule journée. Mais surtout, mon papa n’avait cessé de me répéter toute mon enfance que le mariage, c’était une façon de prendre « possession » de quelqu’un et qu’il n’aimait pas cette idée (il en a pourtant changé d’avis, comme quoi y’a que… qui change pas d’avis). Je trouvais qu’il avait raison. Je n’avais pas besoin de marquer ma propriété sur quelqu’un par un mariage pour vivre une relation de couple épanouie.

J’avais, d’ailleurs, sous les yeux de nombreux couples qui vivaient en concubinage. L’absence de mariage n’entachait pas leur bonheur et ne les empêchait de rien. Bien au contraire, ils restaient, en effet, plus « libres » (d’un point de vue légal s’entends). La notion de liberté étant chère à mon cœur, cela avait sans doute un impact sur mon esprit. Et en toute honnêteté, je trouve qu’acheter une maison, avoir des enfants… Est une façon bien plus importante de s’engager. Le mariage était donc pour moi inutile ou, du moins, accessoire dans une vie de couple. D’autant que le mariage n’empêche pas le divorce, les tromperies, les mensonges et les disputes (sinon ça se saurait). 

Et pourtant…

Mais pour quelles raisons, j’ai finalement changé d’opinion ? À votre avis ? D’ailleurs, pourquoi la plupart des gens rêvent de se marier ? Qu’est-ce qu’ils imaginent de ce moment ? 

Je ne vais pas vous faire mariner plus longtemps ! Je ne sais pas exactement ce qui m’a fait changer d’avis. C’est un ensemble de choses, je pense. En tout cas, quand j’essaye de rationaliser. Mais la vérité, toute nue et toute simple, c’est que j’en ai juste rêvé. Un matin, je me suis réveillée avec cette image dans la tête et ça a été une évidence ! Aussi simple que ça !

L’idée ne m’a plus quittée et a tourné dans ma tête pendant des jours et des jours. J’avais pourtant dit clairement à mon chéri que jamais, ô grand jamais, je ne voulais me marier. Alors, j’ai continué à y penser. Et tous les arguments que j’avais contre le mariage comme : c’est trop cher pour ce que c’est, c’est trop de boulot. Et puis être le centre de l’attention pendant une journée, je serais trop mal à l’aise. Ces idées et j’en passe et des meilleures, n’ont pas suffit à me faire faire machine arrière.

Alors, j’ai finalement décidé de le demander en mariage. Pourquoi faudrait-il faire comme tout le monde ? Je ne fonctionne pas comme ça. C’est peut-être aussi pour ça, au fond que je voulais pas me marier, une façon de pas faire comme tout le monde. C’est idiot, mais bon. Bref, c’est moi qui avais envie de me marier alors c’était à moi de faire ma demande. C’est mon côté un peu rebelle et anticonformiste !  (on ne se refait pas et puis c’est tout !)

J’avoue, j’ai eu peur qu’il dise non, depuis le temps que je lui disais que s’il me demandait, je refuserais. Mais il ne m’a pas fait ce coup-là, pourtant il aurait pu… 🙂  Je ne vais pas vous raconter ma demande en détail, mais en gros, je lui ai fait un jeu de piste sur une journée entière, le jour de ces 30 ans. 

Mais je n’ai toujours pas répondu à la question du pourquoi ce changement d’idée ? On ne peut pas passer comme ça de « ça ne sert à rien » à « j’ai envie de me marier ». En vérité si, mais quand on change d’avis, il y a forcément des événements ou des idées qui ont causés ce changement. 

Pour moi, je crois que c’est principalement à cause de notre difficulté à avoir un enfant. Pour moi, avoir un enfant était la consécration de l’amour de deux personnes (c’est une idée préconçue et je ne pense pas que la finalité d’un couple est d’avoir des enfants… Ne pas avoir d’enfant est tout à fait une possibilité aussi). Or, on ne sait pas si on pourra être parent un jour. (cf. ici). On ne verra peut-être jamais les défauts et qualités de l’autre dans un petit être dont on sera responsable toute notre vie. Alors, j’ai eu envie de montrer et de nous montrer que notre amour est fort malgré tout. Notre couple peut résister à tout, aux épreuves, aux galères, aux injustices. On s’aime envers et contre tous. 

Au final, je crois que si le mariage ne sert à rien en soi, c’est bien l’une des seules choses dans une relation amoureuse sur laquelle on a une emprise. On ne peut pas décider d’avoir un enfant, on ne peut pas décider d’avoir une relation idyllique. Impossible d’éviter les épreuves, les chagrins, les accidents, mais par contre on peut décider de se marier et faire les choses comme on veut. On peut alors se promettre d’une façon officielle ces choses qui pourtant me paraissent évidentes. On peut ouvrir une parenthèse heureuse dans une vie mouvementée et pas toujours aussi belle et simple qu’on le voudrait. 

Voilà pourquoi j’ai eu envie de me marier avec l’homme de ma vie et je pense que c’est la plus belle des raisons, non ? Et pour vous, que représente le mariage ?

Je pense que le mariage n’est pas toujours sur le chemin vers l’Harmonie, mais pour moi, il s’est trouvé sur le mien, et sur le vôtre qu’y a t’il ? 

Ellega

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.