ETHIQUE / PARTAGE,  INSPIRATION,  SIMPLICITE / NATUREL,  SPIRITUALITE

Et si on parlait du mariage ? – Où ? Quand ? Comment ? – Chapitre Premier

Chère Harmonie,

Ainsi, contre toute attente, j’ai demandé mon chéri en mariage et il a dit oui ! Pauvre de lui, il ne savait pas dans quoi il s’engageait. Nous voilà donc parti pour l’incroyable histoire de la préparation du jour sensé être le plus beau d’une vie (et ce n’est pas ironique!).

Organiser un mariage, c’est prendre des semaines, des mois souvent plus d’une année (voir plusieurs) à imaginer, planifier, rêver, faire des choix, s’adapter pour au terme se dire oui pour la vie !

Beaucoup de gens se marient dans leur vie (en moyenne entre 250 000 et 300 000 mariages par an en France). Cet événement dans une vie peut coûter très cher et avoir un gros impact sur l’environnement comme toute fête. Alors même si ce mariage est le nôtre et ne ressemblera sûrement pas au vôtre et que je ne vous raconterais pas tout (je pense), je trouvais intéressant de vous en parler. Notamment comment on a fait nous pour :

  • limiter les coûts (avec un succès tout relatif haha),
  • essayer de ne pas causer des désastres pour l’environnement,
  • et surtout pour montrer aussi l’exemple, montrer qu’on peut faire autrement.

Nous allons donc désormais entrer dans le vif du sujet et il est fort possible que tu n’entendes parler que de mariage pendant quelques semaines, tellement j’ai de choses à dire sur le sujet ! Tu en auras sans doute marre et je m’en excuse, si c’est le cas…

On s’était quitté la semaine dernière sur le fait que mon chéri a accepté ma demande en mariage. À peine avait-il dit oui, qu’il imaginait déjà le mariage. Et là autant, j’avais réfléchis à ma demande, autant, je n’avais pas du tout imaginer la suite. 

Un grand ou un petit mariage ?

La question n’était pas tranchée. Mon cher et tendre lui comptait bien faire la fête et très vite une liste d’invités s’est dressée dans notre esprit et nous avons réalisé que ça ne pourrait pas être un petit mariage ! Impossible quand on a une famille grande comme la mienne ! Il était inenvisageable pour moi de ne pas tous les inviter, et quand je dis tous, c’est la famille que je considère comme proche et ça fait entre 60 et 70 personnes, rien que de mon côté… Donc en rajoutant la famille à mon chéri et nos amis (avec leur famille à chaque fois), plus des collègues, on arrivait tranquillement à 150 personnes…

Étonnamment, quand mon chéri m’a dit : « Mais alors on se marie où ? En Alsace ou en Charente ? » J’ai répondu  » En Auvergne ».

Petit spoiler de notre déco à base de récupération de palette 🙂 (avec la faute à lieue car s’écrit en vérité lieues, les aléas de l’inattention après avoir écrit une cinquante de panneaux :/)

La famille de mon chéri vit en Charente et la mienne (et nous) en Alsace. Il aurait été logique de choisir l’un ou l’autre. Mais non ! Sans préméditation, j’ai éludé aussitôt ces deux possibilités pour lui dire OK pour le grand mariage, mais ça sera en Auvergne et ce n’est pas négociable ! (cf. pourquoi l’Auvergne, je vous parle de notre coup de cœur ici

Je précise qu’il a été d’accord tout de suite, je ne l’oblige jamais… Même s’il faut avouer que c’est souvent moi qui décide (haha)! On s’est donc renseigné. On a donc appris qu’on ne pouvait pas se marier civilement en mairie où on veut, mais uniquement dans la commune de résidence de nos parents ou la nôtre. Ce qui nous laissait le choix entre la Charente et l’Alsace. 

Après réflexion, on a opté pour la Charente car on s’est rencontré là-bas. Mais aussi pour ne pas toujours faire tout en Alsace vu qu’on y habite déjà ! Et comme on a du coup choisi de nous marier civilement en petit comité (parent, grand-parent et témoin), il y avait moins de personnes à faire venir en Charente que l’inverse en Alsace. Alors ça a été décidé ! On s’unirait devant la loi à la mairie quelques jours en Charente avant de s’unir par le cœur en Auvergne (qui a en plus l’avantage d’être à mis chemin entre nos deux régions natales) avec une cérémonie laïque.

Là, Harmonie, tu dois te dire, non mais elle a un problème, cette fille. Elle nous parle de mariage écoresponsable et elle fait traverser la moitié de la France à l’ensemble de ses invités.

En terme de limitation de l’impact sur l’environnement, on y est pas, mais pas du tout ! Eh oui, je le confesse volontiers, ce n’est pas du tout écologique de faire déplacer toute sa famille pour son mariage. Mais je ne prétends pas être parfaite, bien au contraire et oui, j’ai mes contradictions. La vérité, c’est que le plus écologique aurait été de nous marier en Alsace car nous n’aurions fait déplacer qu’environ 1/3 des invités, mais ils auraient alors traversé toute la France au lieu de la moitié. Donc l’impact transport aurait été tout de même important. 

De plus d’un point de vue financier, en Alsace, il nous aurait été impossible de louer un lieu pour loger un maximum d’invité. En effet, les prix de location ne sont pas les mêmes qu’en Auvergne, donc les invités de Charente auraient dû se débrouiller pour se loger. Concernant le coût, pour le même budget, nous n’aurions absolument pas pu faire un tel mariage. Je veux dire par là dans un lieu aussi beau et sur une durée aussi longue. Donc oui, c’est notre premier écart concernant notre idée de mariage écoresponsable, mais cela nous correspondait. Nous unir dans une région qui nous appelle, à mi-chemin entre nos deux régions natales. Une façon de prendre un nouveau départ sur un terrain neutre… Comme dit, on fait toujours du mieux qu’on peut !

Revenons-en maintenant à cette histoire de cérémonie laïque.

Photo spoiler de notre cérémonie laïque

Concernant le fait de ne pas se marier à l’église, on n’avait pas de doute ! Dans notre famille, il y a peu de « vrais » croyants à cheval sur les normes. Personne ne nous a fait de remarque sur le fait de ne pas nous marier à l’église comme ça peut sans doute être le cas dans certaines familles. Mon chéri n’est pas baptisé et moi, même si je suis de confession catholique, je ne suis pas du tout pratiquante (cf. cet article où j’évoque ma foi). Ça aurait été hypocrite et ça ne nous attirait pas, ce protocole, ces règles sans sens pour nous… 

Pour autant se marier seulement devant le maire, nous semblait complètement impersonnel ! On ne se marie pas pour des aspects légaux, mais pour des raisons spirituelles, si on peut dire ça ainsi ! C’est par amour qu’on se marie et pour aucune autre raison alors on voulait avoir une cérémonie qui nous ressemble avec les gens qu’on aime autour de nous. On espérait pouvoir faire ça dans un lieu de nature en extérieur. Je voulais une cérémonie où l’on pourrait passer les musiques qu’on veut et où mes tantes/oncles du côté de ma maman pourraient chanter comme c’est la tradition chez nous. (Ils font la chorale à l’église pour les événements familiaux (mariage, baptême), mais aussi en dehors de l’église pour les grands anniversaires :)). 

Alors, oui, on savait que c’était ça qu’on voulait même si en vrai, on ignorait ce en quoi ça consistait exactement, car on en avait jamais vu, et même si de prime abord, on avait aucune idée de comment on ferait, c’était ça ou rien d’autre !

Et la bague de fiançailles alors ?

Je ne vous ai pas précisé, mais je n’ai pas offert de bague à mon chéri lors de ma demande. Tout simplement, car je ne connaissais absolument pas la taille de son doigt et que comme il ne porte jamais de bijou, j’étais même sûr qu’il voudrait en porter une. Et à peine quelques minutes après ma demande, il a dit : « je veux qu’on ait une bague tous les deux ». Une façon pour lui, je pense, de marquer le coup. D’avoir un souvenir sur nous de ce moment. 

Alors, on a regardé un peu et mon choix s’est très vite porté sur les bijoux d’eileenandsam. Pourquoi cette créatrice ? Tout simplement parce que j’adore ces créations à la fois minimaliste et raffinée, car elle fait tout à la main dans son atelier, qu’elle est française ! Un achat éthique et de qualité. J’ai choisi cette gamme de bagues en or et mon chéri a choisi le style de l’anneau et la pierre, un grenat. Pour mon chéri, le choix s’est porté sur la seule bague (en argent massif martelé) plutôt masculine qu’elle faisait, à l’époque, mais qui n’est plus disponible.

La photo n’est pas de très bonne qualité mais elle date du jour où on les a reçu 🙂

Et le thème du mariage alors ? Ecoresponsable, Ethique…

Comme je l’ai déjà abordé, nous voulions vraiment faire de notre mariage un exemple. Un week-end pendant lequel on proposerait une autre façon de vivre. Une façon de vivre proche de ce vers quoi, on tend. Une parenthèse similaire de ce à quoi, on aspire. Un monde dans lequel la bienveillance et l’amour sont le moteur de tout. Un univers dans lequel, on prends en compte tous les aspects pour favoriser le travail des personnes. Ces gens qui font par et avec le cœur et limiter l’impact sur l’environnement. Alors si on devait donner un thème à notre mariage, on pourrait choisir quelques mots. Ces mots pourraient être : éthique, écoresponsable, simple, nature, respectueux, récupération, occasion, fait main ! 

Bref, même si au final, nos idées se rapprochent du thème bohème et champêtre. Le but pour nous n’était pas de coller à un thème. Nous voulions nous rapprocher de notre vision idéaliste du monde, être en accord avec nos valeurs. En faisant nous-même : avec de l’occasion, de la récupération. En bannissant le jetable, et en trouvant une nouvelle vie aux choses utilisées pour qu’elles ne soient pas jetées ensuite. Et pour tout ce qu’on ne peut pas faire nous-même, acheter en conscience (cf. cette lettre). Et en choisissant des artisans/prestataires travaillant en local, en bio et dans le respect de l’humain et de la nature. Je vous donnerais tous les détails de nos choix dans une prochaine lettre. Mais vous avez déjà un exemple avec ces bagues de fiançailles. 

Et ensuite ?

Une fois les bases de notre mariage posées, les idées en place, il était temps de s’y mettre. D’entrer en quête de tous les éléments nécessaires. Et je vous parle des premières choses à savoir le lieu, la date et les invitations dans la prochaine lettre. Et vous, quel était le thème de votre mariage ?

Est-ce que c’était important pour vous que votre mariage reflète votre vision de la vie ? du monde ? Comment avez-vous fait ? Pour nous, il était clair que la notion d’Harmonie devait être présente partout !

Ellega

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.