INSPIRATION

Après un point, l’histoire continue…

Chère Harmonie,

Nous en avons enfin fini avec le mariage, ouf ! Je vais revenir petit à petit sur d’autres sujets, peut-être moins futiles ou pas… Et nous commençons du même coup une nouvelle année. Une nouvelle décennie même. 

Une nouvelle décennie

Cette décennie sera pour moi celle de mes 30 ans, mais pour notre monde, notre société, celle-ci sera sans doute encore plus charnière encore. Il ne nous reste que peu de temps (si ce n’est pas déjà trop tard, d’ailleurs ? Presque… ) pour réagir face aux changements climatiques. 

Je n’évoquerais pas ici les feux en Australie (enfin du coup, si, un peu quand même…), je me sens particulièrement impuissante face à ces horreurs. J’ignore si je souffre d’éco-anxiété ou non. Néanmoins, pour ma propre santé mentale, j’évite de trop en lire sur ces événements, car comment ne pas sombrer face à des choses aussi horribles ?  

Alors oui, face à ces feux, là tout de suite maintenant, nous ne pouvons rien faire d’ici en Europe. À part les dons, mais honnêtement si les personnes vraiment puissantes se bougeaient, il n’y aurait pas besoin de l’argent des citoyens lambdas, est-ce que pour autant il ne faut pas donner ? Je n’ai pas dit cela, je nomme simplement les faits ! Pour autant, nous pouvons faire des choses à notre échelle pour changer nos habitudes petit à petit et aller dans le bon sens. À force de gouttes d’eau, on obtient un océan. Oui, ça n’empêche qu’il faut que le haut de la pyramide change, et nous culpabiliser ne changera rien, mais si on ne montre pas l’exemple qui le fera ? 

De l’importance de rêver à son idéal et de se fixer des actions pour l’atteindre

Bref… Je me suis égarée, mais je voulais te parler aujourd’hui de l’importance de se fixer des objectifs. Des objectifs ambitieux et atteignables et de faire régulièrement des bilans pour voir nos avancées. Je crois que c’est important à plusieurs niveaux. À la fois personnellement dans nos vies privées et collectivement pour se sentir moins impuissant face aux choses sur lesquelles on n’a pas d’emprise. 2019 a vraiment mis l’accent pour moi sur mon problème de contrôle. Non, on ne peut pas contrôler les autres, leurs manières d’agir, leur choix, et même dans notre propre corps, certaines choses sont incontrôlables… Par contre, même dans ces choses qui échappe à notre volonté, on peut faire des petites actions pour aller dans le bon sens. C’est sur cela que nous devons nous concentrer pour rester optimiste, et se sentir fier de soi. 

On n’a pas forcément besoin de prendre une feuille et un stylo pour les noter (même si ça aide à les matérialiser et à faire le point sur l’avancement) par contre il est utile de les avoir bien en tête. 

Sans objectif à atteindre, je crois qu’on tourne en rond. Ce n’est pas pour rien que certaines personnes une fois arrivées à la retraite se sentent subitement inutile. C’est sans doute (je l’ignore, je ne fais que le supposer.) qu’elles n’ont jamais eu d’objectif à atteindre pour elle-même. Bien sûr, on peut se dire qu’on a besoin de rien, qu’on a tout ce qu’il faut et qu’on est heureux ainsi, et qu’on fait déjà notre maximum. On peut ne pas avoir envie de changer, mais est-ce bien vrai ? Vous ne changeriez rien du tout ?

Je crois que non. Nous avons besoin d’un moteur pour avancer, d’une destination à attendre. La vie n’est pas une arrivée, elle est un chemin. Un voyage et à chaque nouvelle destination atteinte, on s’en trouve une nouvelle. Les objectifs d’une vie sont simples, c’est vrai ! On aspire à être heureux, en bonne santé, bien entouré et dans le confort. C’est un rêve en soi certes ! Mais même pour ce rêve simple, il y a des choses à faire pour l’atteindre et le maintenir comme prendre soin de sa santé, prendre des nouvelles de sa famille et amis, s’occuper de son logement… On peut espérer aussi beaucoup plus : certains rêvent de pouvoir ou de gloire. Mais je crois que le plus souvent, on a juste envie de faire quelque chose d’important dans sa vie.  

Peu importe votre idéal, votre rêve (aussi simple ou fou soit-il) imaginez le dans ses moindres détails et notez-le, c’est le meilleur moyen d’un jour arriver à l’atteindre. 

Et le pendant des objectifs à atteindre, ce sont les bilans !

De l’importance de faire des bilans

Il ne s’agit pas seulement de lister tout un tas d’actions à réaliser pour atteindre ses rêves. Il faut aussi savoir faire le point. C’est nécessaire pour se rendre compte de tout ce qu’on a accompli (volontairement ou non ça n’a pas d’importance). Cela permet de se sentir fier et de reprendre confiance en soi. Un bon début pour oser être ambitieux ensuite. D’un point de vue développement personnel, on revient sur des choses douloureuses et se rendre compte que finalement ça nous a grandi, appris, aidé. On peut du coup panser un peu ses blessures. 

On peut bloquer sur ce qui s’est passé et ce que nous a apporté et c’est là que je redécouvert la puissance du tarot (et du tarot journal, un genre de journal de bord où on note tout ce qui a trait au tarot, mais pas seulement, moi je note tout dedans). Je vous en ai déjà parlé dans un précédent article. Cet outil de développement m’accompagne depuis maintenant 1 an et demi. J’ai repris possession de mon jeu de tarot grâce au challenge de l’avent à Poudlard avec @papoteetlunaison. Dans ce challenge, Sylvie proposait de revenir avec un tirage par jour sur l’année écoulée et sur la prochaine année. 

Si mes tirages ne m’aidaient pas toujours, j’avais oublié qu’ils ne sont pas pour autant inutiles. Ils me permettent souvent de mettre des mots sur des situations et c’est déjà beaucoup. Une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal. J’avais déjà suivi son challenge connaître son tarot qui m’avait permis de créer un lien avec mon premier jeu de tarot que je peinais à interpréter. Ce nouveau challenge m’a remotivé alors que je ne voyais pas le bout du tunnel.  

Suite à ce challenge et comme nous sommes à la fin d’une décennie, j’ai trouvé que le moment était bien choisi. Je vous propose de faire comme moi ce petit exercice de rétrospectives des 10 dernières années. Pour chaque année, de 2010 à 2019, notez ce qu’il s’est passé pour vous dans les différents domaines de votre vie, à savoir dans le domaine professionnel, le domaine personnel (sentimental, familial), le domaine matériel, le domaine créatif (passion), le domaine spirituel, le domaine écologique… Et d’autres auxquels je ne pense pas… 

Cette photo vient d’instagram (rempli par moi) mais j’ignore l’auteur si jamais vous le connaissez, je le rajouterez !

Je dois dire que c’est finalement impressionnant de voir tout ce qu’il s’est passé et ce qu’on a accompli alors même qu’on pensait avoir stagné et ça fait du bien. Si vous le faites, dites moi ce que vous en concluez ? Vous sentez vous fier ? N’hésitez pas à aller regarder le challenge de @papoteetlunaison qui est toujours à la une dans ses stories pour des inspirations de questions si vous bloquez et que vous avez un jeu de tarot ! 

Une vision à 5 ans

Suite à ce bilan, j’ai eu envie spontanément du coût de lister des choses que je voulais faire dans les prochains temps. Enfin, je devais commencer à le rendre réel. Pour cela, je me suis dit que c’était important de mettre sur papier notre rêve de lieu « magique » en Auvergne.

J’ai commandé un nouveau jeu de tarot, car je sentais que j’avais besoin d’un nouvel élan avec un nouveau jeu. Et là alors que je commençais à décomposer notre rêve en point, j’ai décidé de m’offrir les e-books de @papoteetlunaison. L’achat de ses e-books vous donne accès à un groupe Facebook privé où elle anime une fois par mois des lives sur des sujets variés. Quelle a été ma joie de découvrir que son dernier live parlait de comment se fixer des objectifs après avoir fait une vision à 5 ans et tout cela à l’aide du tarot. Je ne vais pas révéler ici sa méthode, mais elle propose un programme en lien Tarot Lunaire qui du coup me fait de l’œil. 

Ce que je peux vous dire, c’est qu’il ne faut pas hésiter pas à noter tout ce à quoi vous rêvez. Ne vous censurez pas. Faites le tour de tous les domaines de votre vie (vous pouvez aussi faire le lien avec les suites du tarot si vous les connaissez…) : pro, privé, passion… 

Il faut que ces rêves soient précis, pas d' »être heureux » mais d’expliquer à quoi ressemble votre bonheur. Comment vous gagnerez votre vie ? Où vous habiterez ? Avec qui vous serez ? Comment vous occuperez vos journées, soirées et week-end, vacances ?…. 

Puis pour chaque rêve, lister les étapes à réaliser pour l’atteindre et commencer par ça. Encore une fois, vous n’êtes pas obligé de le noter, mais après avoir expérimenté le tarot journal (qui peut être juste un journal si vous n’utilisez pas le tarot, le tarot est juste un support supplémentaire) pendant 1 an et demi, je me rends compte que ça a un sens pour moi. L’écriture fait partie de ma vie et écrire, c’est déjà concrétiser un peu pour moi. Vous pouvez dessiner si cela vous convient mieux… À vous de vous approprier le sujet ! 

Etude de mon nouveau tarot dans mon tarot journal avec la méthode #connaîtresontarot de @papoteetlunaison

Si cette histoire de journal vous intrigue, je vous invite à aller voir la chaîne Youtube de @papoteetlunaison. Oui, je suis amoureuse et alors ? 

Bref ! Essayez et dites moi comment vous serez d’ici 5 ans ? 

Pour moi, alors ?

Sans vous détailler tout mon bilan et mes objectifs, cela m’a permis de réaliser que même si nous ne partirons pas tout de suite en Auvergne, je peux d’ores et déjà mettre des actions en place. Cela me soulage de réaliser que je ne suis pas bêtement dans l’attente. Du même coup, je crois que ça a débloqué des choses en lien avec mon rapport à la maternité. J’y reviendrais si ça se confirme. J’ai beaucoup bossé sur tout cela, ces derniers mois. Ceux qui me suivent sur Instagram s’en sont sans doute rendu compte, n’hésitez pas à m’y suivre si ma vie vous intéresse, hahaha ! 

En lien avec le blog, cela a mis en avant qu’en le lançant, j’espérais être plus lu, échangé plus sur mes réflexions que ce n’est le cas. En réalité, je n’assumais pas (et je n’assume toujours pas.) cet état de fait. Si j’ai beau dire que je fais avant tout ça pour moi (ce qui est vrai), il n’empêche que j’ai envie de transmettre, de semer des graines de réflexions en écrivant ici. De la même manière, c’est l’une des raisons principales de mon envie d’écrire et publier des fictions. 

Ainsi, je ne compte pas accorder plus de temps à ce blog pour le développer. En effet, l’écriture de mes fictions et le projet auvergnat sont à l’heure actuelle plus importants pour moi que de développer ce blog. J’ai donc décidé de diminuer mon rythme de publication. Je pense passer à un article tous les 15 jours, mais on verra. J’ai encore beaucoup de choses à vous partager, mais ça me prend beaucoup de temps. Temps que je ne peux du coup pas consacrer au reste. Je vous invite si vous aimez me lire à ne pas hésiter à relayer mes articles. Cela pourra peut-être disséminer des graines de réflexion, imparfaites et souvent mal amenées, mais peu importe ! 

Je ne me suis jusqu’ici pas autorisée à demander une chose pareille. Il est temps d’assumer mes désirs et je vous invite à en faire de même ! Quel désir vous n’arrivez pas à vous avouer ? Quel blocage cela cache ? Moi, j’ai en tous cas trouvé un point qui me chatouille ! 

Encore un article décousu pour ce début d’année, Harmonie, tant pis ! Oui, en fait, mon rêve est en une phrase d’être en Harmonie. Mais c’est bien plus spécifique que ça, tout le monde n’est pas en Harmonie de la même façon ! Allez, je vous souhaite une année en Harmonie avec votre passé, votre futur et surtout votre présent ! 

Ellega

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.