MAGIE

Cher pendule

Chère Harmonie,

Après un petit interlude littéraire pour l’Indé Panda. L’apprentie sorcière que je suis, a envie de te parler d’un objet qu’on attribue typiquement aux sorcières. Je veux bien sûr parler comme le titre l’indique, du pendule. Je me souviens avoir toujours entendu que le pendule servait à savoir si on attendait une fille ou un garçon. Petite, je m’y amusais entre amies avec une chaîne et un pendentif lourd. C’était plus un jeu qu’autre chose. Je n’y ai plus pensé depuis ou juste comme un outil de diseuse de bonne aventure. Oui, c’était sans doute un peu péjoratif dans ma tête, je renvoyais au pendule l’image de madame Irma penchée sur une sphère avec un paquet de cartes te prédisant que l’amour de ta vie t’attend (ou la mort si on pense à Trelawney dans Harry Potter).

Mais quand j’ai mis de côté cette idée reçue pour les cartes et que j’ai commencé à apprendre à les tirer, utiliser le pendule ne me semblait plus aussi perché que cela. J’ai commencé à suivre sur les réseaux sociaux Isa des oracles d’Isa, et quand elle a proposé une formation au pendule, je me suis dit : et pourquoi pas ? Surtout, quand j’ai compris que le pendule pourrait me donner des réponses précises en oui ou en non ou même avec une table de réponse. Or, des réponses très précises me paraissaient être un bon complément des oracles et tarots. (Qui je le rappelle ne peuvent pas répondre aux questions fermées mais j’en dis plus ici et ici). Alors j’ai sauté sur l’occasion et je n’ai pas été déçue, j’ai littéralement adoré cette formation, simple, concise et abordable pour tout le monde, je pense.

J’avais peur que cela ne marche pas avec moi, de ne pas être assez « connectée » mais finalement, j’ai eu très rapidement des résultats plutôt impressionnants (genre dès le premier essai en fait, sauf certains exercices plus difficile que d’autres et qui permettent si on a des doutes de confirmer que c’est pas juste un truc qui tourne ou oscille et qu’il n’est pas question que de hasard et de micro-oscillations induit par notre poignet, car oui, je reste du genre septique). En effet, cette formation propose des exercices et à force d’entraînement, on ne peut que constater que ça marche vraiment. Le pendule est bien plus précis que des cartes même s’il peut nous dire des bêtises aussi si on doute, si on est pas concentré ou si on est pas prêt pour avoir la réponse (j’en ai fait l’expérience.).

Si on a été convaincue qu’il ne s’agit pas de micro-oscillations du poignet à quoi alors, est-ce dû ? Encore une fois, comme pour les cartes, je n’ai pas de réponse, mais on peut décider de croire ce qui convient à nos valeurs et idéologies. On pourrait penser que c’est comme de la kinésiologie, notre corps qui réagit aux questions et donc la réponse qu’on obtient est simplement la réponse qu’on connaît au fond de soi, celle de notre inconscient. Ou on peut préférer penser que la réponse vient de plus loin, de quelque chose ou de quelqu’un, c’est à chacun de voir, l’explication qui lui parle ou non.

Isa conseille bien sûr de ne pas faire n’importe quoi quand on utilise un pendule. Je n’ai pas eu de mauvaises expériences, mais il vaut mieux prévenir que guérir donc je ne recommande pas de faire ça pour s’amuser et de le faire quand on est dans une bonne énergie, c’est-à-dire pas (trop) fatigué et d’une humeur sinon bonne ou moins calme. Cela fonctionne d’ailleurs mieux dans ces cas-là.

Pour ce qui est des questions que l’on pose. Il faut toujours être précis, le pendule n’a pas de notion de temps notamment.  Je ne pense pas qu’il faille poser des questions sur des choses qui ne nous concernent pas par une simple question d’éthique (même si la radiesthésie, car c’est ainsi que s’appelle l’utilisation du pendule sert aux soignants notamment pour identifier les besoins de leurs patients par exemple, mais toujours avec l’accord de la personne ou dans un but bienveillant). Et même sur les questions que l’on pose, il faut être prêt à entendre (à voir plutôt dans ce cas) la réponse. Si on n’est pas prêt, la réponse sera forcément faussé à mon sens, comme je l’ai dit plus haut, j’en ai fait l’expérience.

Le vrai risque à mon sens est de poser des questions sur tout et n’importe quoi, mais il ne faut pas oublier que si on attend quelque chose, que le pendule nous dit que ça va arriver, mais qu’on ne fait rien pour l’obtenir, cela n’arrivera pas… Le pendule n’a aucun pouvoir sur notre vie ! Contrairement aux cartes, le pendule peut avoir une tendance beaucoup plus divinatoire, c’est pourquoi je me permets d’insister sur ce point.

On a tous envie d’avoir des réponses à des questions qui nous taraudent, mais je doute que le pendule puisse nous aider sur cela. Il peut simplement comme les cartes, nous aiguiller dans certaines directions quand on se sent perdue et nous permette de nous reconnecter à notre cœur et notre intuition. En bref, c’est un autre outil de « sorcière » pour prendre pleinement conscience de notre puissance et de notre intuition, pour apprendre à se faire confiance et à faire le point, car quand on se concentre sur le pendule, c’est une forme de méditation très appréciable.

Je me rends compte à ce stade que je n’ai pas vraiment dit comme ça fonctionne. Alors sans entrer dans les détails, en quelques mots, il s’agit de tenir le pendule entre son pouce et son index, les pieds ancrés dans le sol et on pose sa question dans sa tête ou à voix haute après avoir défini un protocole avec lui. Qu’est-ce que c’est un « oui » ? Tourner dans le sens des aiguilles d’une montre ou l’inverse, osciller de droite à gauche ou de haut en bas et ensuite de même pour le « non », le « je ne sais pas », le « question pas claire » ou autre… On peut aussi utiliser des planches de réponses comme sur la photo.

Oui, Harmonie, je suis complètement perchée et j’adore ça :)

Je termine à l’instant cette lettre et je réalise que je n’ai même pas cherché la définition de radiesthésie. Cela ne me ressemble pas du tout (haha! Madame Dictionnaire est de retour) donc la voici :
 La radiesthésie est la sensibilité supposée des êtres vivants aux radiations émises par différents corps. C’est aussi le nom de la technique ou méthode de détection qui utilise cette sensibilité dont le pendule fait partie.

Je trouve toujours cela très intéressant de revenir aux définitions pour avoir une meilleure vue d’ensemble. Je note ici que donc le pendule pourrait en effet détecter les ondes produites soit par notre inconscient, soit par des entités (si on y croit) soit par l’univers, la nature ou la terre, ou encore Dieu… Ou un peu de tout ! Personnellement, l’explication de la kinésiologie me va bien, notre corps ou notre inconscient réagirait à la question qu’on se pose par des émissions dont ne sait quoi. Le pendule serait donc un moyen d’accéder à des informations auxquelles notre partie consciente n’a pas facilement accès à cause de notre ego, notre mental et nos pensées (cf. mon article sur le mental).

Mais, vous alors, ça vous tente, vous avez déjà tenté ? Qu’en pensez vous ?

Ellega

2 commentaires

  • Manon

    J’utilise le pendule régulièrement, j’aime beaucoup cet objet divinatoire, il m’a permis de trouver la paix quand j’ai perdu mon bébé en décembre dernier. Il m’a permis d’avoir ses réponses, notamment que c’était un garçon, qu’il était heureux là où il est, qu’il avait souffert (mais je pense que c’est plus le fait d’avoir été arraché de moi), et qu’il m’aimait énormément.
    On y croit ou pas mais je suis aussi une sorcière (a mes heures perdu 😋) et toutes ces techniques ont fait leur preuve.

    • Ellega

      Oui, j’ai posé aussi des questions au pendule sur mes bébés non venus au monde. Oui, on y croit ou non, c’est sûr, mais cela fait du bien d’avoir des réponses. De celles que personne dans le monde vivant ne peut nous donner…. Merci pour ton témoignage ! Je me sens moins folle haha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.