BIENVEILLANCE,  RESPECT

Tout ce que je ne fais PAS (encore?) pour l’environnement #ONESTPRET

Chère Harmonie,

Après tout ces articles sérieux, je voulais te parler d’environnement. D’une façon plus légère pour une fois. Je parle de « zéro déchet », d’« achat conscient », de « végétarisme »… On pourrait dire que je surfe sur la vague (pour moi cela est loin d’être une mode, mais bon, on l’entends souvent dire). Pourtant, je suis looooiiiin d’être parfaite alors j’avais envie de partager avec toi tout ce que je ne fais PAS bien pour l’environnement. Toutes ses choses dont j’ai conscience, mais je suis humaine et par conséquent je fais des erreurs et je suis faible parfois alors voici la liste (non exhaustive) :

  • Je prends des douches TRES chaude et TRES longue : c’est mon gros point noir ! J’avoue tout ! SHAME ! SHAME ! (les vrais savent (ça se dit encore cette expression ? Oui je me fais vieille ! ),
  • J’achète parfois des produits qui viennent de loin. Et qui en plus  sont souvent cultivés dans des conditions  affreuses. Je parle par exemple de l’huile de coco et la crème de coco, les noix de cajou, les avocats, les cœurs de palmier, le quinoa, les lentilles corail et d’autres auquel je ne pense pas immédiatement… ,
  • J’achète des bouteilles d’eau dans certaines manifestations car je n’ose pas venir avec ma gourde de peur qu’on me la prenne (vigie pirate merci !),
  • Il y a plein de choses que je ne fais pas moi-même juste parce que j’ai la flemme et qui sont sur-emballés du type les biscuits, mais ça peut être du houmous, des pâtes pour les tartes… ,
  • Je vais faire mes courses en voiture quand mon chéri est là parce qu’on a la flemme,
  • Je ne fais que 2 magasins pour mes courses plutôt qu’en faire plusieurs pour trouver du vrac (oui, j’ai beaucoup la flemme !),
  • J’ai lâché l’affaire sur certains produits de bricolage. Tant pis si ce n’est pas écologique, dès fois c’est juste pas possible car trop cher ou trop difficile à trouver (si tu as construit, rénové ou fait des travaux de grande envergure, tape m’en 5 ! ),
  • Je n’ai toujours pas mis de réducteur de chasse d’eau dans mes toilettes,
  • J’oublie souvent de récupérer l’eau de rinçage de mes légumes pour arroser mes plantes,
  • J’ai fait mourir 3 fois les vers de mon lombricomposteur et je ne composte du coup pas tous mes déchets organique pour éviter de le saturer,
  • Je tue les mouches, les araignées et autres insectes la plupart du temps. Je suis trop flipette de les attraper et les libérer !
  • J’avais un aspirateur robot. Pire, je compte en racheter un parce que franchement ça change la vie (surtout quand on a deux chats !),
  • Quand un appareil électronique est cassé, j’en achète un autre parce que ça coûte beaucoup trop cher à réparer ! (et les fois où j’ai essayé, ça a lamentablement échoué, RIP mon dernier PC ! ),
  • Quand j’ai faim ou que je suis pas bien, je peux acheter tout un tas de truc sur-emballés et dégueu pour l’environnement et la santé, type bonbons ou fromage. Le pire c’est qu’ensuite je les mange comme un glouton sans même savourer !

Bref, y’a pleins de chose que je ne fais pas bien et je suis loiiiin de faire le maximum ! J’avais envie de te partager cela car je crois qu’il faut aussi se déculpabiliser ! On a toujours la sensation de ne pas en faire assez ! Je suis la première à m’en vouloir à mort :

  • quand j’achète quelque chose dont je n’avais pas vraiment besoin, juste parce que ça me faisait envie ou,
  • lorsque je reste sous le jet d’eau chaude alors que j’ai finis de me laver mais que juste ça me détend…

Alors, je voulais partager un peu de bienveillance et d’imperfection ici ! Ce qui est fait est fait et c’est inutile de se ronger les sangs pour cela. Oui, on peut toujours faire mieux et on fera mieux la prochaine fois… Ou pas, si ce n’est pas juste à ce moment-là !

Et là, je vais être totalement contradictoire, car je vais enchaîner sur le fait qu’on peut toujours s’améliorer dans nos vies et rebondir sur la campagne on est prêt ! (c’est pas ma faute si elle a commencé alors que j’avais envie de parler de déculpabilisation !)

Cette campagne nous lance un grand défi qui a débuté le 15 novembre. Il s’agit pendant 1 mois de réaliser chaque jour de petites actions au quotidien pour changer les choses. Il y a 3 axes : Manger différemment, Economisez l’énergie et Réduire ses déchets.  Chaque jour, il propose une petite action à mettre en place pour réduire son empreinte.

Alors je me suis dit que c’était l’occasion d’en parler. Alors oui, j’y vais à contre-pied. Je vous dis tout ce que je ne fais PAS bien parce qu’on fait tous ce que l’on peut à la hauteur de ses moyens. Et ça montre qu’on a tous des choses à améliorer. Du coup, de mon côté, je vais essayer de diviser la durée de mes douches par 2 et ça, c’est un sacré challenge (je vous le dis !).  Et vous qu’est ce que vous ne faites pas pour l’environnement ? Et qu’est ce que vous pourriez améliorer ?

Mais rappelez-vous ! Si on n’y arrive pas, inutile de se culpabiliser pour autant, c’est de l’énergie négative et on en veut pas ! On veut que du positif, de la bienveillance et de l’encouragement ! Essayer, c’est déjà le début du changement, alors c’est parti, on est prêt à essayer ?

Ellega

 

PS : Pour plus d’infos, le site de on est prêt ! et le site de il est encore temps !

4 commentaires

  • Eni Luap

    Je ne vais pas détailler le fait que j’aime (encore) un nouvel article de ce blog. Je vais plutôt me prêter au jeu :

    Des choses que je ne fais pas pour l’environnement :
    – aussi des douches beaucoup trop longue,
    – aussi des achats de pays trèèès lointains (merci chocolat, noix de cajou, quinoa, soja…)
    – Je consomme trop de produit laitiers
    – Je consomme des tisanes en sachets
    – je n’entretiens pas aussi souvent mes appareils électroniques que je devrais (nettoyage, dégivrage …)

    Des choses que je suis en train de faire pour m’améliorer :
    – prendre des douches moins longues en comptant de tête les secondes pour chaque étape de la douche (ou en mettant une playlist et en comptant combien de chanson j’ai passé pendant la douche !)
    – aller faire mes courses en vélo (en ce moment c’est particulièrement dur avec 0 degrés et du vent – heureusement que j’ai pas la voiture à proximité)
    – passer le balais 2 ou 3 fois pour 1 coup d’aspirateur
    – ne plus acheter de fromage pour ma consommation personnelle, mais en manger quand je ne suis pas chez moi
    – régler le chauffage pour avoir 19 degrés dans le salon et 16 dans la chambre (avant j’étais à +2 ou 3 degrés).

    Choses que je pourrais faire mais dont je n’ai pas envie pour le moment :

    – ne plus avoir de voiture
    – ne plus consommer des produits en dehors de l’UE (adieu chocolat facile d’accès…)
    – ne plus consommer de produits laitiers
    – ne pas acheter une denrée alimentaire qui me fait extrêmement envie parce qu’elle est emballée dans du plastique.

    Pour moi le plus important c’est d’être dans une démarche d’amélioration continue et surtout de réussir à se dire « c’est bien ce que tu fais pour l’environnement, ça porte ses fruits, même à l’échelle de l’individu ». Car tu le sais mieux que moi, notre petit démon dans la tête nous dit souvent le contraire.

    Eni Luap

    • Ellega

      Bravo pour tout ce que tu fais, tout ce que tu commences à faire et oui oui oui pour le reste, on ne peut pas non plus arrêter de vivre et de se faire plaisir ! Ce qui compte vraiment c’est notre intention dans tout cela qui est de minimiser notre impact et faire au mieux avec nos moyens et f*** la petite voix, elle nous emm**** celle-là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.